Sur le bassin d’Arcachon, un dispositif pour recruter des femmes de chambre dans les hôtels

Face au manque d'attractivité de la profession, une formation a été mise en place en Gironde pour faciliter l'intégration des femmes de ménage dans leur activité. Les conditions de travail sont également en nette amélioration.

13

Il n’y a pas que le secteur de la restauration qui manque de personnel. En ce début de saison touristique, les hôtels commencent à faire le plein. Mais ils éprouvent de grandes difficultés pour trouver des femmes de chambre ou des gouvernantes. Les candidats ne sont pas légion. Pour faire face à ce déficit d’attractivité, l’agence d’intérim Manpower à Gujan Mestras a développé un nouveau dispositif en Gironde.

L’agence Manpower s’est associée à BASSIN Formation et Pôle emploi pour lancer une formation en avril. Sur 100 demandeurs d’emplois appelés, 8 femmes ont répondu présentes. L’objectif est alors de les faire intégrer Ellior, prestataire notamment pour l’appart’hôtel Résidhome Plazza d’Arcachon.

Ainsi, la difficile expérience de l’été 2021 est oubliée. A l’époque, à la sortie du deuxième confinement, 30 personnes non formées avaient été appelées à la rescousse par les prestataires de plusieurs hôtels du bassin. Peu ont tenu face à la charge de travail colossale liée à l’afflux de touristes. « Nous avions eu la sensation d’être un peu en mode pompier. Ça faisait plusieurs années que je vivais la situation et la pénurie de personnels s’est accentuée depuis cinq ans. Il y a l’effet Covid. Il y a aussi le manque d’attractivité puisqu’en fait, au bout de trois mois, les personnes doivent repartir et faire autre chose ou repartir au chômage », explique Cathy Pasquiou. Je suis responsable de l’agence Manpower depuis 20 ans sur le territoire du bassin d’Arcachon.

Passer d’un travail saisonnier à un emploi stable (…) Lire la suite sur France Bleu

- Publicité 4 -