Nouvelle-Zélande | La Nouvelle-Zélande envisage la semaine de 4 jours pour doper le tourisme et l’hôtellerie

Afin de relancer une économie durement frappée par sept semaines de confinement, la Nouvelle-Zélande étudie la possibilité pour les salariés de bénéficier de jours fériés supplémentaires et d'une semaine de travail de quatre jours, afin de soutenir notamment les dépenses de tourisme et d'hôtellerie.

10

Afin de relancer une économie durement frappée par sept semaines de confinement, la Nouvelle-Zélande étudie la possibilité pour les salariés de bénéficier de jours fériés supplémentaires et d’une semaine de travail de quatre jours, afin de soutenir notamment les dépenses de tourisme et d’hôtellerie.

Publicité 3