Espagne | The Madrid Edition : un hôtel monumental signé Ian Schrager

Il a inventé le boutique-hôtel et ne cesse, depuis, d'en faire évoluer la définition. Ian Schrager vient d'inaugurer The Madrid Edition, nouvel opus de sa célèbre collection EDITION, au cœur de la capitale espagnole. Un hôtel qui tient cette fois plus du navire amiral que de la résidence discrète.

23
Ian Schrager @ credit Show Studio

Le casting est impressionnant et… (d)étonnant ! S’il semble logique de voir Ian Schrager porter le dernier-né de sa collection, l’entrepreneur, hôtelier et promoteur immobilier américain a réuni autour de lui, pour The Madrid Edition, une dream team hétérogène qui a su œuvrer pour le bien commun, accouchant d’un ensemble cohérent, à tous les niveaux.

Une solide équipe derrière Ian Schrager

Lorsqu’il est interrogé sur ses intentions quant à ce nouvel hôtel, alors que treize nouveaux opus signés EDITION sont au planning pour l’année à venir, Ian Schrager explique : « Nous avons choisi Madrid car c’est une ville vibrante, une capitale culturelle. Quant à l’hôtel, nous l’avons pensé dans le seul espoir qu’il émeuve ses visiteurs. La question que nous nous sommes posée en permanence était :  » que fait-il ressentir ? » plutôt que « est-il beau ? » ». Rappelons que ce magna de l’hospitalité âgé de 75 ans a introduit le concept de boutique-hôtel avec sa collection Kimpton, dans les années 80. Depuis, il a perpétué son obsession pour le luxe cool et abordable sur deux créneaux différents : celui des Public hotels, une collection qu’il détient en propre et, donc, celui des EDITION hotels, en partenariat avec Marriott.

Le cofondateur du Studio 54 a toujours su s’entourer. On compte au générique quatre hommes aussi accomplis que différents : John Pawson, architecte d’intérieur britannique dont le style minimaliste a fait la renommée ; l’architecte et designer écolo François Champsaur, en charge du mobilier ; et deux chefs de renom, Enrique Olvera, dont le restaurant Pujol, à Mexico, fait partie du top 10 des World’s 50 Best Restaurants, et Diego Muñoz dont la table Astrid Y Gaston au Pérou a été couronnée meilleure table d’Amérique Latine au même classement.

La participation de François Champsaur au projet étonne. « J’ai envoyé mon book à Ian Schrager sur recommandation et, au bout de plusieurs mois, il m’a rappelé. Il me voulait sur le projet » nous confie le Français. Engagé pour travailler main dans la main avec l’architecte d’intérieur, John Pawson, il avoue avoir beaucoup appris aux côtés du maître du minimalisme à l’anglaise, notamment à se concentrer uniquement sur le design produit. « Malgré l’ampleur du projet et les complications que peut amener la présence d’un grand groupe à sa tête, nous avons été totalement libre de proposer notre vision des choses. En partie grâce à Ian Schrager qui comprend l’importance du design au détriment de son coût » ajoute-t-il. Ainsi, deux sublimes suspensions en marbre massif viennent, par exemple, coiffer la salle du restaurant Jerónimo — une folie géniale qui n’aurait pas été possible sans l’appui du grand patron.

Quant aux deux chefs, l’un Mexicain, l’autre Péruvien, qu’ont-ils à faire dans les cuisines d’un hôtel qui se veut au plus près de son public local ? « Nous cherchions à embrasser toutes les facettes de la culture hispanique au sein de The Madrid Edition. La capitale étant déjà bien fournie en tables espagnoles de haute volée, rendre hommage à ces deux pays et en partager les spécialités nous a paru évident ». Respectivement situés au rez-de-chaussée et sur le rooftop, au cinquième étage, Jerónimo et Oroya invitent donc les visiteurs à s’immerger dans deux cultures cousines.

The Madrid Edition : un vaisseau minéral (…) Lire la suite sur IDEAT

- Publicité 4 -