Israël | Pour élargir sa clientèle, un bar de Jérusalem renonce à sa certification casher

Pas assez casher pour certains, menu trop restreint pour d'autres, le Ruhan, un bar à cocktails de renom a fini par renoncer à la certification de Tzohar : "nous étions sur le fil"

15
@ credit Brown JLM

Lorsque le nouvel hôtel-boutique Brown Jerusalem a ouvert ses portes en décembre, il a également inauguré Ruhan, un bar à cocktails casher dans le hall de l’hôtel, qui servait du poisson, des pâtes et de la viande Redefine – un produit à base de plantes fabriquée en Israël – le tout sous la certification casher de l’organisation religieuse Tzohar.

À peine quatre mois après son ouverture, le restaurant du centre de Jérusalem a décidé de servir de la vraie viande, ainsi que des sauces à base de beurre et de crème, renonçant ainsi à sa certification casher. Les lois de la casheroute proscrivent le mélange d’aliments lactés et carnés.

. (…) Lire la suite sur The Times of Israël

- Publicité 4 -