Canada | Après la pandémie, la pénurie de personnel frappe les restaurants

Les restaurateurs et leurs clients se réjouissaient de la réouverture des salles à manger en Estrie. Plusieurs entreprises ont réussi à garder la tête hors de l’eau lors de la deuxième vague. Toutefois, la pénurie de main-d’œuvre pourrait être tout aussi désastreuse pour le secteur de la restauration.

24

La pandémie a précarisé une industrie déjà fragile d’un bout à l’autre de la province. Les mesures sanitaires restrictives et bien sûr les multiples confinements ont grandement affecté les restaurants de la région. Certains ont rapidement mis en place des comptoirs de plats pour emporter afin de pouvoir rouvrir leur porte le moment venu.

Bien que le soulagement soit généralisé, les restaurateurs avouent qu’ils devront continuer d’user d’imagination et de résilience afin de maintenir leurs établissements ouverts. « Nous vivions déjà une pénurie de main-d’œuvre avant la pandémie, mais le phénomène s’est tout simplement amplifié en raison de la pandémie comme dans plusieurs autres secteurs aux Québec », explique Mathieux Roy gérant du Resto-Brasserie Le Dauphin à Sherbrooke. (…) Lire la suite sur La Tribune

Publicité 4