Ouvrir un restaurant, la nouvelle lubie des marques de luxe

Du restaurant « Monsieur Dior » de la boutique de l’avenue Montaigne à Paris au café Thomas’s de Burberry à Londres, la mode se pique de gastronomie

34

Vaisselle siglée Dior, fauteuils à motif pied-de-coq et sole concoctée par le chef nouvellement étoilé Jean Imbert… La récente ouverture de Monsieur Dior, une table haute couture installée au sein même de son magasin de l’avenue Montaigne, illustre la nouvelle tocade des marques de mode et de luxe : créer un restau, où l’on peut déguster un bon repas avant d’aller faire ses achats… ou l’inverse.

Tisser des liens étroits avec l’univers de la gastronomie, c’est la nouvelle stratégie des maisons de mode dont l’ambition est de déployer un art de vivre global autour d’une marque, et aussi de montrer les crocs face à la montée en puissance du commerce en ligne.

En présentant leurs monogrammes au fond de l’assiette, les labels du luxe s’assurent une vitrine de choix sur les réseaux sociaux, fiefs sacrés des tendances de mode (et de food). Dès 2019, Instagram regorgeait de citrons en trompe-l’œil tout droit sortis du café ouvert par le créateur Simon Porte Jacquemus, aux Galeries Lafayette Champs-Elysées. Quelques mois plus tard, l’influenceuse Jeanne Damas inaugurait son bistrot parisien à côté des portants de Rouje, sa collection de mode. (…) Lire la suite sur L’Obs

- Publicité 4 -