mer 17 août 2022
19.3 C
Paris

Gare de Lyon | ne centaine de passagers dorment dans un train, 500 chambres d’hôtels payées aux naufragés

La galère se poursuit à la SNCF ce lundi matin en gare de Lyon à Paris. Après l'accident de personne dimanche après-midi à Maisons-Alfort, dans le Val de Marne, le trafic reste perturbé. Plusieurs milliers de voyageurs se sont retrouvés coincés. Une centaine de passagers, sans solution d'hébergement ni taxi, se sont réveillés dans un "train dortoir" mis en place vers 2h du matin sur un quai de la Gare de Lyon.

Must read

Le plan « pégase » déclenché

En tout, une cinquantaine de TGV, autant d’intercités et les RER D ont été totalement stoppés après la mort d’un piéton percuté par un train Ouigo aux alentours de 18h30, à un embranchement où passent tous les trains de et vers les gares de Lyon et de Bercy. A l’intérieur, des milliers de passagers, bloqués pour certains plusieurs heures au milieu des voies. En amont et en aval de l’accident, des centaines d’autres voyageurs impactés par de très gros retards également.

Car si le trafic a repris vers 20h30 seulement, certains trains sont arrivés en région parisienne après les derniers métros et RER. Pour eux, le plan « Pégase » a été déclenché avec la préfecture de police de Paris, indique ce matin la SNCF à France Bleu Paris. C’est à dire la réquisition des taxis parisiens pour raccompagner chez eux les Franciliens, ou pour emmener les autres passagers vers des hôtels. La SNCF a payé 500 chambres d’hôtel pour la nuit. Mais faute de place ou de taxi pour les y emmener, une centaine de voyageurs a dormi dans un train dortoir mis en place sur un quai de la Gare de Lyon.  (…) Lire la suite sur France Bleu

- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

Translate »