Tourisme. Paris attire de nouveau les visiteurs étrangers et prépare « l’après-Covid »

Paris leur a manqué. Avec les beaux jours, les touristes étrangers mais aussi français sont de retour en nombre dans la capitale en ce printemps 2022, après deux années de pandémie. Une crise dont la mairie veut profiter pour basculer vers un tourisme « plus durable ».

23

« Quand je suis à la maison, Paris me manque. » Beat, 69 ans, et Heidi, 66 ans, deux Suisses croisés jeudi 28 avril 2022 devant une boutique de souvenirs au pied de Notre-Dame, venaient « tous les ans à Paris depuis trente ans » avant que le Covid-19 et les restrictions de déplacements en Europe ne les privent de ce plaisir. Ils redécouvrent la capitale française, tout sourire, même si Heidi trouve qu’il y a « beaucoup de restaurants et de cafés fermés ».

À Paris pour la première fois, Anne-Marie, 25 ans, et son père Henri, 55 ans, venus de Munich (Allemagne) par le train, sont d’autant plus ravis qu’ils ont passé la pandémie sans sortir de Bavière. Insatiable vis-à-vis des monuments, Anne-Marie, qui n’a pas souhaité donner son nom, n’en oublie pas son masque pour la visite du Louvre. « Je travaille dans un hôpital, je fais très attention. »

Venue de Namur avec un groupe d’amis, Hélène, croisée sur l’île Saint-Louis, ne pense plus du tout au virus mais à « rattraper » le temps perdu. « On se retrouve comme des enfants avec des ailes dans le dos », lance la septuagénaire belge, qui n’était pas venue à Paris depuis deux décennies et la redécouvre « beaucoup plus piétonnière, plus agréable, moins sauvage ». (…)

+ 20% de touristes par rapport à 2019

« Le retour des touristes a commencé fin février, mais c’est surtout depuis la semaine avant Pâques », confirme Léo Razzaz, dont le nombre de focaccia vendues sur un vélo-cargo, stationné jeudi place du Palais-Royal, a triplé depuis fin mars.

Avec 20 % de touristes en plus par rapport à 2019, « sans les Russes ni les Asiatiques », soulignait Jean-François Rial, président de l’Office du tourisme et des congrès de Paris (OTCP), mercredi sur BFM Business, le week-end pascal a marqué un tournant dans les retrouvailles, remplissant les hôtels à 82 %.(…)

Retour des touristes nord-américains et français

Sur ce week-end pascal, les Nord-Américains étaient presque aussi nombreux qu’avant la pandémie (-2 %), les Européens aussi (-8 %), souligne l’OTCP pour qui « ces dynamiques devraient se poursuivre ». Ainsi en juillet 2022, les touristes européens devraient être plus nombreux qu’en 2019 dans la capitale, tandis que le retour des Américains « à des volumes prépandémiques », en décalé, pourrait advenir après l’été, estime l’OTCP. De quoi tourner enfin la page, après deux saisons touristiques dramatiques ?(…)

Sans les Russes et les Asiatiques pour l’instant (…) Lire la suite sur Ouest France

- Publicité 4 -