Thaïlande | Américain arrêté après un avis négatif sur Tripadvisor : l’hôtel accepte de régler le different s’il retire ses critiques

L'hôtel de Koh Chang est prêt à régler le litige avec l'Américain poursuivi en justice, s'il accepte de retirer ses mauvaises critiques en ligne sur l'hôtel. 

43

Wesley Barnes, est poursuivi par l’hôtel Sea View Resort après avoir refusé d’arrêter de laisser de mauvais commentaires en ligne sur le complexe hôtelier sur TripAdvisor.

Barnes, qui travaille en Thaïlande, a été arrêté par la police de l’immigration et est retourné à Koh Chang où il a été brièvement détenu puis libéré sous caution.

L’hôtel Sea View Resort de Koh Chang.

Le directeur général du Sea View Resort de Koh Chang, Pholkrit Ratanawong, a indiqué qu’une rencontre était prévue le 8 octobre à l’hôtel.

“Nous voulons que la partie en litige arrête les dégâts en supprimant les anciennes critiques et qu’elle précise que ses commentaires ne portaient pas entièrement sur son expérience avec notre service”.

“S’il avait seulement fait des commentaires sur notre service, cela aurait été bien.

Mais il y a eu des accusations. C’est pourquoi nous avons intenté un procès en diffamation”.

Mais il y a eu des accusations. C’est pourquoi nous avons intenté un procès en diffamation”.

Les critiques de Barnes contenaient des accusations d’esclavage à l’hôtel et un commentaire raciste sur un membre du personnel, qui est tchèque.

Selon Pholkrit, l’hôtel a été critiqué pour “la façon dont le personnel de l’hôtel a été mal traité” et plusieurs réservations ont été annulées après que Barnes ait publié ses critiques.

Il affirme également que des membres du personnel étrangers ont été menacés suite à l’attention des médias.

Bien que Barnes ait été poursuivi par l’hôtel, d’autres étrangers avaient également publié des critiques négatives sur le complexe.

Barnes a passé une nuit à l’hôtel le 27 juin et a été impliqué dans une dispute avec le personnel après avoir refusé de payer un droit de bouchon de 500 bahts lorsqu’il a introduit une bouteille de gin dans le restaurant de l’hôtel.

Depuis lors, Barnes a publié 4 critiques négatives sur l’hôtel sur TripAdvisor.

La nouvelle de son arrestation a fait réfléchir de nombreux net-citoyens sur leurs propres opinions concernant les lois thaïlandaises sur la diffamation, ce qui a déclenché une controverse en ligne.

Depuis que l’histoire a fait la une des journaux internationaux, on a découvert que Barnes avait un casier judiciaire dans sa ville natale de Kansas City aux USA.

Le dossier indique qu’il a été arrêté pour possession d’une arme à feu dans un lieu du centre-ville.

Malgré son casier judiciaire, Barnes travaille comme enseignant à Bangkok.

Publicité 3