Sarthe. Hôtelier depuis 25 ans, il cherche désespérément un repreneur

Patron de l’hôtel La Barque à Beaumont-sur-Sarthe depuis 25 ans, Gérard Vincent (70 ans), ne trouve pas d’acquéreur pour racheter son établissement. Un cas parmi tant d’autres dans le secteur de l’hôtellerie-restauration, en milieu rural.

72

Une bonne dizaine d’années ​déjà qu’il attend de passer la main. J’avoue que je n’étais pas pressé au début parce que pour moi, la vie c’est l’activité professionnelle. La retraite, c’est le début de la fin. Mais maintenant, il serait quand même temps d’arrêter​, confie Gérard Vincent, propriétaire du logis hôtel La Barque, à Beaumont-sur-Sarthe.

Le septuagénaire le jure, il n’a même jamais eu l’occasion de refuser une offre. Au point que l’hôtelier ne décide de diviser le prix de vente de son établissement par deux cette année. 350 000 € pour les murs et le fonds… C’est le prix d’un pavillon​, déplore-t-il. Pour un hôtel de 23 chambres situé dans le centre bourg de Beaumont.

Un prix de vente divisé par deux

Depuis trois mois, j’ai eu plusieurs visites. Deux ont jeté l’éponge, annonce le patron. ​J’attends la réponse d’un troisième candidat qui ne veut exploiter que le restaurant et faire des appartements à louer à la place…Sarthe. Hôtelier depuis 25 ans, il cherche désespérément un repreneur (…) Lire la suite sur Ouest France (réservé aux abonnés)

Publicité 4