Portugal | Cristiano Ronaldo est dans le dur avec ses hôtels

Peut-on juste boire un verre d'alcool dans un restaurant en zone d'alerte maximale ? Est-on obligé d'y laisser ses coordonnées ? Voici quelques éléments de réponse.

44

C’est un pan du business associé à Cristiano Ronaldo qui vacille et pas des moindres, sur l’investissement comptable. Cela fait un certain temps que le Portugais est associé à Dionisio Pestana et le groupe Hôtelier éponyme. Ensemble ils ont inauguré un premier établissement à Funchal, aux origines du footballeur. Puis un autre à Lisbonne. Et encore un à Marrakech. Il devait s’en ouvrir un quatrième en juin, à Madrid. Après rénovation, tout était presque achevé au printemps. Et la Covid est arrivée…

Depuis, tel que le rapporte AS, celui de Funchal est fermé, aussi vide que la place Cristiano Ronaldo qu’il occupe, d’ordinaire pleine en cette saison, de nombreux touristes. L’Île de Madère, selon le média sportif, a perdu plus de 80% de sa fréquentation touristique, si bien que dans l’entourage du joueur, l’hypothèse de cesser définitivement l’activité de l’hôtel n’est pas à exclure. Cristiano Ronaldo ne s’est pas publiquement exprimé à ce sujet.

Cristiano Ronaldo pourrait fermer son hôtel de Funchal
A Lisbonne, AS indique que le prix moyen d’une chambre à l’hôtel Pestana CR7 est passé de 150 euros à 77 euros. Quant à Madrid, qui devrait déjà être ouvert, près de 15 millions d’euros ont été investis pour le projet. Et c’est sans compter celui de New York également attendu dans cette année 2020 et de Manchester, pour 2023, pour lequel est annoncé un investissement de 30 millions d’euros.
Publicité 3