Pierre et Vacances pourra emprunter jusqu’à 300 M€ pour surmonter la crise

111

Pierre et Vacances, numéro un européen des résidences de loisirs dont l’activité a été minée par la pandémie de Covid-19, a accepté une offre de financement pour un montant pouvant aller jusqu’à 300 M€, a annoncé le groupe, ce mardi 11 mai 2021. Le chiffre d’affaires du groupe a été divisé par deux au premier semestre de son exercice décalé 2020-2021 pour cause de fermeture de la quasi-totalité de ses sites.

« Ce financement aura principalement vocation à répondre aux besoins court terme du groupe liés à ses activités et ses contraintes opérationnelles dans l’attente de la réalisation d’une opération de renforcement des fonds propres qui devrait intervenir au plus tard en début d’année 2022 », explique Pierre et Vacances dans un communiqué.

Le groupe avait lancé début février une procédure amiable de conciliation avec ses partenaires financiers, pour la mise en place d’un nouveau financement en dette. L’offre trouvée concerne « un montant global maximum de 300 M€ », qui « pourra être débloqué en deux tranches distinctes, d’un montant respectif de 175 M€ et de 125 M€ maximum ». (…) Lire la suite sur Business Immo

Publicité 4