jeu 11 août 2022
32.3 C
Paris

Parc des expositions de Lyon : le scandaleux coup de pouce de 6 millions d’euros à GL Events

Jusqu’où le groupe d’Olivier Ginon peut-il compter sur son fief lyonnais ? Après les 800 000 euros de ristourne consentis par la Métropole sur la redevance du Centre des congrès, le géant mondial de l’événementiel économise 6 millions d’euros sur le loyer 2020 d’Eurexpo, selon les informations de Mediacités. Les dividendes perçus avant la crise, par les actionnaires de la filiale qui exploite le site, se chiffrent pourtant à 22 millions d’euros.

Must read

Quoi qu’il en coûte » : la formule d’Emmanuel Macron prononcée au printemps dernier pour affronter la crise du Covid-19 n’est pas vaine pour tout le monde… Comme Mediacités le divulguait le 5 janvier dernier, GL Events a obtenu pour 2020, de la part de la Métropole de Lyon, une exonération de près de 800 000 euros (sur un million d’euros) sur la redevance annuelle qu’elle verse à la collectivité pour l’exploitation du Centre des congrès de Lyon. Ce n’est pas tout. Comme nous sommes en mesure de le révéler, le géant de l’événementiel a aussi bénéficié d’une colossale ristourne sur le loyer du parc des expositions, Eurexpo, l’autre équipement phare géré par le groupe d’Olivier Ginon dans l’agglomération. Celle-ci se chiffre à 6 millions d’euros.

Propriété du Cofil (une association dont est membre la Métropole de Lyon au titre de sa compétence « tourisme d’affaires »), Eurexpo est exploité par la Sepel, société détenue par GL Events (47%) et la Chambre de commerce et d’industrie de Lyon (CCI ; 53%). Entendue lors de l’assemblée générale du Cofil le 24 septembre dernier, Anne-Marie Baezner, directrice des sites lyonnais de GL Events et présidente du directoire de la Sepel, estimait les recettes 2020 du parc des expositions à 8 millions d’euros, contre 28,4 millions d’euros en 2018. Un résultat qui justifie, pour le Cofil, la méga-baisse de loyer de 6 millions d’euros (décidée en juin 2020). Pour mémoire, d’après les calculs de Mediacites [relire notre enquête : D’Eurexpo au Centre des congrès : avant la crise, plus de 34 millions d’euros amassés, à Lyon, par GL Events], la filiale de GL Events a récupéré, depuis 2007, 22 millions d’euros de dividendes grâce à l’exploitation d’Eurexpo(…) Lire la suite sur Mediacites.fr

- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

Translate »