jeu 11 août 2022
24.5 C
Paris

Ouverture | Loir-et-Cher : Le Domaine de Chaumont-sur-Loire lève le voile sur son hôtel

C’est entre le 25 mai et le 1er juin que Le Bois des chambres, nouvel établissement hôtelier, ouvrira à Chaumont-sur-Loire. Visite des lieux.

Must read

Encore quelques semaines de travaux avant l’arrivée des premiers clients dans le nouvel hôtel situé sur les hauteurs de Chaumont-sur-Loire, à quelques mètres du Domaine. Hier, Chantal Colleu-Dumond, directrice du Domaine, faisait visiter les lieux à la presse, en présence de François Bonneau, président de la région Centre-Val de Loire, et de Loïc Julienne, architecte du cabinet Construire. L’ouverture de l’établissement est prévue entre le 25 mai et le 1er juin. Une vingtaine de salariés seront recrutés pour le démarrage.
Baptisé Le Bois des chambres, faisant référence au nom de la forêt voisine, le lieu fait la part belle au végétal où des tilleuls, des arbres fruitiers et des arbustes ont été plantés. Un potager a également vu le jour. Des noues ont été creusées visant à récupérer l’eau de pluie pour alimenter la mare.

Chantal Colleu-Dumond @ credit linkedin

Ce chantier a eu la particularité de marier la restauration de la ferme, ancienne propriété des Broglie, à la construction de bâtiments (lire NR du 27 avril 2021). « Ce lieu était en perdition, avec des toitures éventrées et des murs effondrés. Il fallait le sauver », souligne Chantal Colleu-Dumond. L’étable du verger et la grange Queneau ont été rénovées, ainsi que le pressoir qui accueillera la cuisine du restaurant.
« L’ABF nous a poussés dans cette voie-là »Les 39 chambres ont été élaborées dans un hôtel entièrement neuf scindé en deux bâtisses qui contrastent avec l’existant. (…) Parmi les hébergements, tous différents les uns des autres et dont le coût oscille entre 145 et 320 € chacun, cinq chambres perchées proposent aux clients de dormir au jardin dans des cabanes surélevées du sol.
Installé sur l’emplacement de l’ancienne maison d’habitation de la ferme Queneau, le restaurant gastronomique a une capacité d’accueil de 60 couverts et est équipé d’une terrasse donnant sur la mare. (…)

Consultez le diaporama

« Nous sommes complètement dans l’esprit de Chaumont qui propose de vivre une expérience en immersion d’une ou deux nuits », se réjouit François Bonneau. Ce chantier, d’un coût global de 10,6 millions d’euros, a été financé par la région Centre-Val de Loire à hauteur de 5 millions pour la partie rénovation de la ferme. Le restant a été pris en charge par le Domaine de Chaumont qui a souscrit un emprunt. (…) Article complet sur La Nouvelle République

- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

Translate »