Monde | Le scénario très noir du FMI pour l’économie, les restaurants et les hôtels inquiètent

Dans son scénario défavorable sur l'économie mondiale, le FMI craint une croissance qui ne dépasserait pas 2,2% en 2021, contre 5,2% dans son scénario de référence.

40

Alors que l’économie mondiale est confrontée à une seconde vague de Covid-19, les perspectives sont particulièrement incertaines pour 2021, au-delà des espoirs suscités actuellement par l’ampleur des plans de relance et des soutiens massifs des banques centrales. La grande incertitude entourant la pandémie de Covid-19 a conduit le Fonds monétaire international (FMI) à envisager un scénario du pire. Emettant l’hypothèse que le virus soit difficile à contrôler, les économistes du FMI supposent en outre qu’en 2021 “les progrès sur tous les fronts dans la lutte contre le virus se révèlent plus lents que prévu (…) y compris les progrès en matière de vaccins, de traitements et de respect des directives de distanciation sociale pour contenir la propagation du virus”.

Ceci conduit à une détérioration de l’activité dans les secteurs économiques où le contact est primordial – hôtellerie, restauration, tourisme, loisirs – avec des répercussions possibles sur d’autres pans de l’économie. En conséquence, par rapport au scénario de référence, la récession mondiale serait aggravée. En 2021, la croissance ne serait plus que de quelque 2,2% contre 5,2% estimé dans le scénario de référence. A cet égard, rien qu’au Royaume-Uni, les restaurants et les pubs risquent de perdre des centaines de milliers d’emplois au cours des prochains mois.

Publicité 3