Monaco | Le plan social à l’Hôtel Méridien est annulé

Coup de théâtre à l’Hôtel Méridien … La direction a annoncé (par mail) aux salariés que le plan social qui était en cours depuis le 14 avril dernier est purement et simplement annulé. 31 emplois qui étaient menacés sont donc préservés.

20

Revirement total de situation à l’Hôtel Méridien à Monaco… Les salariés de cet établissement ont reçu il y a quelques jours une formidable nouvelle :  « Le mercredi 19 mai à 17h30, nous avons reçu  un mail de la part du directeur général, Manuel de Vasconcelos, nous annonçant que le plan social est annulé », nous indique Mathias Blot, délégué du personnel au Méridien. Au total, ce sont donc 31 emplois qui sont désormais sauvés.

Menace de grève durant le Grand Prix

Pourquoi  le directeur de cet établissement a-t-il changé d’avis ?  Selon les syndicats, si

Manuel de Vasconcelos credit Linkedin

Manuel de Vasconcelos a changé son fusil d’épaule, c’est que les salariés – réunis en assemblée générale le mardi 18 mai – avaient tout bonnement décidé de faire grève. Et cette grève aurait eu lieu à un moment fort inopportun….  à savoir durant le Grand prix ! La menace a manifestement porté ses fruits pour les salariés puisque, dès le lendemain, l’annulation du plan social a été annoncée.  Pourquoi les syndicats avaient-ils alors décidé de se mobiliser  ?  «  Dès le mois d’octobre 2020, notre directeur nous avait dit qu’il y aurait probablement  un plan social mais que celui-ci se baserait sur des départs volontaires. Or, au mois d’avril, il nous a annoncé qu’il allait y avoir 15 départs contraints sur 31 emplois supprimés. Nous lui avons fait remarquer que ce n’était pas ce qu’il nous avait annoncé au départ. Nous ayant menti sur ce plan-là et sur d’autres sujets, la confiance s’est détériorée, rajoute Mathias Blot.  Au fur et à mesure des négociations, nous lui avons demandé de garantir qu’il n’allait prendre en compte que les départs volontaires. Chose qu’il n’a pas voulu faire… D’ou notre décision de faire grève durant le Grand prix.»

« C’est une victoire » (…) Lire la suite sur L’Observateur de Monaco