Maroc | Hôtellerie à Agadir: La descente aux enfers se poursuit

La descente aux enfers se poursuit pour l’hôtellerie à Agadir. Et cette fois-ci, ce sont les établissements situés en front de mer qui sont concernés par des fermetures. Alors que la plupart des hôtels situés en première ligne du parc hôtelier de la destination sont fermés depuis mars 2020, pour des raisons administratives liées au contexte de la pandémie, le village-hôtel du Club Med, lui, vient de mettre la clé sous le paillasson, comme on peut le constater sur son site web.

39

En service depuis 1965, soit depuis 56 ans, le Resort d’Agadir était le tout premier établissement en dur permanent du Club Med sur le continent africain, après la reconstruction d’Agadir suite au séisme de 1960. Auparavant, le groupe comptait déjà une première implantation à Al Hoceima en 1963.
C’est dire combien cet établissement était chargé d’histoire, une véritable richesse pour le tourisme. Quelles sont donc les raisons qui ont poussé le Club Med à fermer définitivement ce village chargé de symboles ?

La Covid-19 a donné le coup de grâce
Selon la marque au trident, «ce sont principalement les évènements liés à la Covid-19 et les décisions administratives inhérentes, notamment les fermetures des frontières des pays européens qui sont les principaux marchés émetteurs, qui ont forcé le groupe à anticiper cette fermeture initialement prévue au 1er trimestre 2022. Cette date coïncidait avec la fin du contrat de bail». Selon le Club Med, cette décision a été prise en accord avec les propriétaires marocains, à savoir Madaëf.

La branche de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) dédiée au tourisme est également propriétaire des deux autres resorts du Club Med au Maroc, en l’occurrence Marrakech La Palmeraie et Yasmina Cabo Negro à Martil. Toujours selon Club Med, «depuis quelques années déjà, le produit Club Med Agadir ne correspondait plus aux attentes des clients, ni aux standards de confort d’hôtellerie attendue, plus du tout en ligne avec la stratégie de montée en gamme et le positionnement premium du Club Med».

Toujours est-il, le Club Med ne cache pas que le Resort d’Agadir a connu des années fastes et glorieuses jusqu’au début des années 2000. Remis à neuf intégralement en 1999, puis en 2005, le Village d’Agadir, qui est classé 3 tridents, est doté d’une capacité de 374 chambres, soit 782 lits. Cette fermeture constitue donc une grosse perte pour la destination Agadir en termes de capacité litière commercialisable en front de mer.

Réorientation de l’exploitation du groupe
Compte tenu de cette situation, le management du Club Med réorientera son exploitation au royaume avec (…) Lire la suite sur Le Site Info