L’hôtel Bellevue, sur l’île de Bréhat, loge ses saisonniers pour 80 € par mois

​Alors que sur le continent, la ville de Paimpol (Côtes-d’Armor) peine à recruter des saisonniers pour la saison estivale en restauration, faute de logement, l’hôtel Bellevue à Bréhat, a trouvé la parade. Les saisonniers sont logés et nourris par l’établissement.

0

L’hôtel Bellevue, sur l’île de Bréhat (Côtes-d’Armor) a d’ores et déjà complété ses recrutements pour l’été, alors que dans l’hôtellerie-restauration, à Paimpol, les chefs d’entreprise galèrent. Ce qui fait la différence : le logement.

Des chambres pour les saisonniers

Sandrine Nicol, directrice adjointe de l’hôtel-restaurant témoigne : « L’établissement existe depuis 1904 et même si je n’ai pas tout l’historique, cela fait bien longtemps que nous avons des chambres pour les saisonniers. »

La bâtisse compte douze chambres, d’une capacité d’accueil de trente salariés, avec salle de bains et vue sur la mer. Les travailleurs sont nourris et logés sur place. Le prix varie selon la rémunération de chaque salarié et dépend des conventions collectives, mais un travailleur au Smic est facturé 80 € par mois pour le logement et 3,70 € par repas. Un prix attractif qui attire les saisonniers.

« Nous recherchions du personnel d’étage, de bar, en salle, en cuisine… Tous les postes sont désormais pourvus », se réjouit Sandrine Nicol. Une vidéo, réalisée par pôle emploi, a permis de trouver du personnel encore plus vite que prévu.

Lire la suite sur Ouest France

- Publicité 4 -