Publicité
mer 28 octobre 2020
10.4 C
Paris
Accueil Economie

Les restaurateurs agacés par une opération promo organisée par TheFork (ex-La Fourchette)

5

Les restaurateurs sont encouragés à accorder 50% de réduction sur l’addition des clients à l’occasion de l’opération “Retournons au Restaurant”.

Le secteur de la restauration a été grandement impacté par la crise. Mais ce n’est pas une raison pour participer pour autant à l’opération promotionnelle “Retournons au Restaurant” du site TheFork (ex La Fourchette), balayent les deux principales organisations du secteur. Lancée du 17 septembre au 17 novembre par la plateforme de réservations de restaurants en ligne (propriété du groupe TripAdvisor) avec l’objectif affiché d’aider les restaurateurs “à récupérer de la crise Covid-19 plus rapidement”, cette opération suggère d’accorder 50% de réduction sur les additions des clients.

Un “miroir aux alouettes”, dénoncent l’Umih et le GNI dans un communiqué commun. “C’est un piège pour nos professionnels, d’annoncer et promettre une trésorerie et des marges brutes regonflées tout en divisant par deux l’addition. Moins 50% sur nos menus, c’est la grande braderie, tout doit disparaître et surtout nos établissements!”, clament Hubert Jan et Laurent Fréchet, respectivement présidents de la branche restauration de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih) et du Groupement patronal des indépendants de l’hôtellerie-restauration (GNI), cités par le communiqué.

Cette opération “indigne” dénote une “parfaite méconnaissance de la situation et au pire, un profond mépris” pour des professionnels à la “santé économique fragilisée à l’issue de la crise du Covid-19”, disent-ils. Un “vrai soutien” à des professionnels contraints de fermer leurs établissements pendant deux mois et demi, puis de rouvrir avec une capacité d’accueil “réduite entre 30 et 50% pour respecter le protocole sanitaire”, aurait été, de la part de TheFork, “de réduire le montant des commissions” qu’elle perçoit, “au lieu d’investir plusieurs millions d’euros dans une campagne de communication”. Lancée par la plateforme dans les 22 pays où elle a des activités, avec le soutien des Vins de Bourgogne et du Guide Michelin, cette initiative promet au professionnel de “quadrupler le nombre de couverts sur la période de campagne” puis de l’augmenter de “50% durant les mois suivants”. Quelque 10.000 restaurants y participent, dont 2.000 en France, sur les 80.000 établissements référencés sur la plateforme, selon TheFork.

Publicité 3
Translate »