Les hôtels de Cannes trinquent (encore) à cause du variant Omicron de la Covid-19

Pour ces fêtes bouleversées par la 5e vague de coronavirus, 1.500 chambres d’hôtels sont ouvertes sur les 5.000 que compte Cannes. Une clientèle essentiellement française chouchoutée.

30

Fer de lance de l’économie cannoise, le secteur du tourisme termine encore l’année sérieusement chahuté. (…)

Seulement deux 5 étoiles ouverts

(…) « Entre les nécessaires prises de congés payés reportés depuis le début de la crise, les cas de covid ou cas contacts au sein des personnels et le manque de voyageurs, seulement 1.500 chambres sont ouvertes pour ces fêtes sur les 5.000 que compte Cannes », indique Christine Welter, présidente du Syndicat des hôteliers de Cannes.

Du côté des cinq étoiles de la Croisette, seuls deux fleurons fonctionnent: le Martinez et le Majestic Barrière. « Ces deux hôtels ont ouvert 50% de leur capacité, mais sont complets sur ces 50%. Ils ne sont pas mécontents avec une belle clientèle française contente de profiter, une tarification sélective et des soirées de réveillon qui ont fait le plein. »

Concernant les quatre étoiles, la moitié a choisi de rester ouverte et enregistre un taux d’occupation entre 60 à 70%. « Mais ce n’est guère que pour la nuit du réveillon ».

Concernant les 2 et 3 étoiles, « beaucoup d’établissements sont fermés », souligne Christian Giordano, patron de l’hôtel Florian et vice-président du Syndicat des hôteliers.

Tourisme d’affaires menacé

Dans le centre-ville, et notamment rue d’Antibes, l’affluence, masque sur le nez, a tout de même été belle.

L’évolution de la fréquentation touristique de ces prochains mois va dépendre de celle de la circulation du virus. Et des mesures sanitaires s’y attachant. (…) AArticle complet sur Nice Matin (après visionnage Pub)

Publicité 4