LE SERVEUR INVERSE LES COMMANDES ET SERT UN GRAND CRU À 2.000 EUROS À UN COUPLE QUI A COMMANDÉ UN VIN À 18 EUROS

C'est une erreur dont se souviendront les comptes de la maison. Au Balthazar, un restaurant gourmet de New York, un serveur a inversé un Pinoir noir bon marché avec le meilleur vin de la carte, un Mouton Rothschild 1989.

102

Après avoir versé les deux vins dans deux carafes similaires, le serveur du restaurant de Soho a interverti les deux commandes. Le grand cru, commandé à 2.000 euros pour arroser un dîner d’affaires, est finalement arrivé à la table d’un couple de jeunes convives.

Aucun des clients n’a d’abord remarqué la méprise. L’un des hommes d’affaires, se présentant comme une connaisseur, s’est extasié, en louant la «pureté» du vin… pourtant premier prix de la carte du restaurant Balthazar.

Après avoir goûté à l’onéreux nectar, le couple a semblé surpris par la qualité du vin qu’il dégustait. Sans se douter de l’incroyable bévue, les deux amoureux en ont alors plaisanté, faisant mine de boire une cuvée d’excellence en imitant les gestes des oenologues avisés.

UN GRAND CRU GRATUIT

Au bout de cinq minutes, la direction de l’établissement a finalement réalisé l’erreur. Le gérant, Keith Mc Nally, s’est empressé d’avertir les deux tablées qui savouraient leurs vins rouges. La nouvelle est passée sans encombre. «J’ai senti que ce n’était pas un Mouton Rotschild» a assuré l’un des hommes d’affaires.

Le gérant a laissé la bouteille au couple de chanceux, estimant qu’il était «hors-de-question» de la récupérer. Le couple a pu déguster gratuitement le grand cru. «C’est comme s’il y avait eu une erreur de la banque en notre faveur», ont-ils réagi avec bonne humeur. «Le seul hic, c’est que ce n’est pas la banque qui a été allégée de 2.000 euros, mais moi», a ironisé le gérant Mc Nally, sur son compte Instagram.

Le Mouton Rothschild 1989 est classé parmi les meilleurs grands crus du domaine de Pauillac, dans le Médoc. Lors d’une dégustation par le média d’œnologie britannique Decanter, il a obtenu la note de 97/100.

Publicité 3