jeu 30 juin 2022
16.2 C
Paris

Le Royal Champagne, l’hôtel-restaurant de luxe qui ne connaît pas la crise du recrutement

Alors que la saison touristique bat son plein, les équipes du palace situé sur les hauteurs d’Épernay sont quasiment au complet grâce à des salaires plus élevés que la moyenne. C’est loin d’être le cas pour Loisium en Champagne, son concurrent qui ouvrira ses portes en août, à Mutigny.

Must read

La vie de Mutigny, petit village viticole proche d’Épernay, s’apprête à être bouleversée par l’arrivée d’un complexe hôtelier de luxe, début août. Mais avant l’ouverture de Loisium en Champagne, le groupe autrichien planche sur le recrutement de cet établissement qui emploiera environ 75 personnes. Et la chose n’est pas aisée. « On n’a pas eu de souci pour recruter les cadres dirigeants. En revanche, pour les postes opérationnels, c’est très tendu, » révèle Anne Perard, la DRH. « On recherche des gens avec de l’expérience pour encadrer ceux qui en auront moins et c’est très compliqué. »

Anne Perard @ credit linkedin

Un job dating le 21 juin

L’établissement organise donc un job dating ce mardi 21 juin 2022, avec une trentaine de postes à la clé. « On essaye d’offrir des avantages, notamment un 13e mois, mais on ne pourra en proposer d’autres que si les équipes sont au complet. »

Audrey Christophe @ credit linkedin

Du côté du Royal Champagne, qui a ouvert il y a 4 ans à quelques kilomètres, le problème ne se pose quasiment pas. (…)

« Après l’effet du confinement, on a récupéré de bons profils issus des palaces parisiens qui voulaient quitter la capitale », renchérit Jennifer Delord, responsable commerciale et marketing. Quelle est donc la recette de cet établissement qui abrite un hôtel 5 étoiles et un restaurant étoilé ?

Jennifer Delord @ credit linkedin

Des salaires calqués sur des palaces parisiens

Il y a d’abord, les conditions salariales. Le Royal Champagne propose une grille salariale « 13 % plus élevée que la concurrence, selon la DRH. On s’est positionné sur les palaces parisiens. Le plus bas salaire est à 2 000 euros bruts, pour la plonge par exemple, alors qu’il est au Smic ailleurs. En cuisine, des primes de coupure peuvent apporter plus de 300 euros mensuels aux travailleurs. En plus, le Royal Champagne dispose de deux lieux d’hébergement, permettant de loger 12 personnes, (…) Enfin, l’établissement de Champillon est certifié « Great place to work» (« endroit génial où travailler ») depuis 2 ans, un label qui récompense les entreprises où il fait bon travailler. (…) Article complet et suite sur Le Parisien

- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :