Le Comité Colbert vante l’ancrage territorial du luxe français et ses emplois

En écho au plan France Relance du gouvernement, pour la première fois le Comité Colbert lance une campagne de publicité pour défendre le rôle du luxe français

44

Le Comité Colbert, qui regroupe les grands noms français du luxe, a lancé mercredi 10 mars pour la première fois une campagne de publicité pour défendre l’ancrage territorial du luxe, son savoir-faire français et ses milliers d’emplois.

Fondé en 1954, il regroupe plus de 80 maisons françaises (Chanel, Cartier, Guerlain, LVMH, Hermès, Kering mais aussi l’Hôtel Ritz ou Château d’Yquem) et n’avait encore jamais fait de campagne publicitaire en son nom propre.

Les maisons du comité représentent quatorze métiers

En écho au plan France Relance du gouvernement, quatre visuels seront diffusés dans la presse pour défendre le rôle du luxe français : il « continue d’ouvrir des sites en région »; c’est la « première école de chevaliers » des arts et des lettres (66 artisans décorés depuis 2006) ; il crée « des objets de désir durable ».

Les maisons du comité représentent quatorze métiers implantés dans toute la France (cuir et maroquinerie, gastronomie, design et décoration, édition, haute couture et mode, faïence et porcelaine, joaillerie et horlogerie, musique, orfèvrerie, automobile, parfums et cosmétiques, verre et cristal, hôtels et palaces, vins et spiritueux). (…) Lire la suite sur France TV  Info

Publicité 4