La Samaritaine à Paris va rouvrir ses portes le 19 juin

Fermé depuis seize ans, le grand magasin intégrera désormais un hôtel de luxe, des bureaux, des logements sociaux et une crèche.

38

Fermée depuis 2005, La Samaritaine rouvre ses portes le 19 juin en réunissant sous sa verrière un grand magasin, un hôtel de luxe, des bureaux, des logements sociaux et une crèche, au terme d’un chantier qui aura coûté 750 millions à son propriétaire LVMH.

Fermé en 2005 pour des raisons de sécurité liées à sa vétusté, le célèbre magasin de la rue de Rivoli à Paris devait rouvrir en 2020 pour son 150e anniversaire. La pandémie n’aura été qu’une péripétie supplémentaire sur le chemin semé d’embûches qu’a connu ce chantier mené par LVMH, actionnaire majoritaire de la Samaritaine depuis 2001.

Après sa fermeture en 2005, le groupe LVMH décide d’engager des travaux de restauration du bâtiment situé le long de la Seine à hauteur du Pont Neuf, en plein centre de la capitale mais il lui faudra attendre 2015 pour voir définitivement validé son permis de construire.

Entre 2012 et 2015, les travaux sont suspendus par une série de recours d’associations de sauvegarde du patrimoine contestant notamment la réalisation d’une façade tout en verre, côté rue de Rivoli.

“Il a fallu cinq ans pour convaincre la mairie de Paris, cinq ans pour obtenir le permis et cinq ans de travaux colossaux. On ne pensait pas que ça durerait quinze ans, mais ça en valait la peine”, soulignait en 2019 Jean-Jacques Guiony, directeur financier de LVMH et PDG de l’emblématique grand magasin né en 1870 au cœur de Paris.

Pour cause de pandémie, il aura fallu attendre un an de plus avant l’ouverture du magasin de 20.000 m² (contre quelque 30.000 m² au moment de sa fermeture), initialement programmée pour 2020, à l’occasion du 150e anniversaire de La Samaritaine. (…) Lire la suite sur le Huffington Post