lun 15 août 2022
18.5 C
Paris

La Félicité : une radieuse cité 3.0 à Paris

Deux hôtels, trois restaurants (dont un en rooftop), un club de sport, une galerie d'art, un marché, une crèche... Le Magazine IDEAT revient sur le projet "La Félicité" situé dans le quartier Sully Morland et qui a vu apparaître deux établissements hôteliers : le SO/ Paris et l'auberge "The People Hostel" et ses remarquables points de vente restauration ! À découvrir.

Must read

Nous reprenons ici les extraits consacrés à l’hôtellerie du magazine IDEAT  et consacré au projet La Félicité à découvrir en cliquant sur le lien ci-après : La Félicité 

(…) Un chantier colossal destiné à réinventer Paris

Plus de trois années auront été nécessaires pour transformer l’ancienne Préfecture de la Seine, bâtiment moderniste achevé en 1966 par Albert Laprade, en ensemble séduisant. A l’origine de cette métamorphose, le premier concours « Réinventer Paris » initié par la Mairie en 2014 et remporté par Emerige. (…)

La Félicité est dédiée à la mixité (…)

(…) De la même façon, La Félicité héberge deux hôtels s’adressant à différents budgets : le SO/ Paris, premier cinq étoiles de la marque SO/ détenue par le groupe Ennismore, et de The People Hostel, première adresse parisienne de cette collection d’auberges de jeunesse 3.0.

Ces deux options hôtelières abritent leurs propres concepts de restauration. Au sommet du SO/ Paris, l’émerveillement continue avec Bonnie. Cette nouvelle adresse du groupe Paris Society (Mūn, Girafe, Gigi…) offrira, dès la rentrée, une vue panoramique sur Paris dans un décor pointu signé par Jordane Arrivetz de l’agence Notoire. The People Hostel, quant à lui, a déjà ouvert les portes de son bar — le plus long de Paris — et de son restaurant, Titi Palacio. (…)

De la même façon, l’agriculture urbaine occupe une place de choix sur les toits-terrasses de La Félicité. Une ferme d’une superficie de 2800 m2 et gérée par l’entreprise Sous Les Fraises qui permet à la fois la culture verticale de 150 variétés de fruits, légumes et végétaux et la réutilisation des eaux grises récupérées au Titi Palacio (…) Article complet et suite sur IDEAT

SourceIDEAT
- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

Translate »