Hôtellerie-restauration : une hausse des salaires va entrer en vigueur

Dans le milieu de la restauration et de l’hôtellerie, patrons et syndicats sont parvenus à trouver un accord. Les employés vont pouvoir bénéficier d’une hausse de leur salaire d'un peu plus de 16 % en moyenne et le salaire minimum sera plus élevé que le SMIC. Cette mesure sera-t-elle suffisante pour sauver un secteur qui a du mal à embaucher ?

47

L’accord est sur le point d’être signé et cette augmentation des salaires est la bienvenue parmi les restaurateurs. À Bordeaux (Gironde), Nicolas Culy, restaurateur dans une brasserie, explique que « c’est une très bonne chose. Ça peut permettre de fidéliser un petit peu plus, de faire en sorte qu’on intéresse davantage les gens à faire ce métier ». Cet accord prévoit une hausse moyenne de 16,3 % des salaires.

Une mesure applicable dès le 1er mars 2022

« On attendait ça depuis longtemps parce qu’avec le Covid, il y a beaucoup de monde qui ont changé de métier par rapport à ça », déclare un autre restaurateur. Dans un restaurant de la même ville, un commis de cuisine a été embauché il y a cinq mois et pourra déjà bénéficier d’une augmentation de salaire. « Je suis bien rémunéré pour un commis de cuisine commençant dans ce métier », se réjouit Mathis. Cet accord n’est pas applicable avant le 1er mars 2022. Article complet sur France TV

- Publicité 4 -