Hôtel Ibis des Batignolles : la victoire des femmes de chambre après deux ans de lutte

Après 23 mois de lutte, une vingtaine de femmes de chambre de l’hôtel Ibis des Batignolles à Paris ont obtenu une augmentation salariale, des primes, des paniers repas et une baisse des cadences. Au total, elles auront fait grève pendant huit mois.

38

Le début de leur grève remonte à l’été 2019. Une vingtaine de femme de chambre de l’hôtel Ibis des Batignolles, situé dans le XVIIe arrondissement de la capitale, viennent d’obtenir gain de cause.

Ces femmes, qui ont lutté pendant 23 mois, dont huit de grève, dénonçaient leurs conditions de travail. (…) “A la fin du mois, je me retrouve avec 700 euros“, précise une autre.

Les femmes de chambre pointaient du doigt des cadences infernales pour faire le ménage dans l’hôtel. Salle de bain, aspirateur, changement des draps… Elles devaient travailler en une quinzaine de minutes maximum par chambre. Un rythme impossible à tenir. Le tout, en dépassant régulièrement leurs horaires, alors même que les heures supplémentaires n’étaient pas payées.

CDI, d’augmentation salariale, cadences réduites et nettoyage des tenues de travail (…) Lire la suite sur Le Parisien