Flunch : la direction veut régénérer la marque et trouver des repreneurs pour 57 restaurants

L'enseigne a vu son chiffre d'affaires s'effondrer en raison de la crise sanitaire. Elle souhaite se séparer de 57 restaurants sur les 160 qu'elle détient.

11

La direction de Flunch, placée en janvier sous procédure de sauvegarde alors que l’enseigne était durement frappée par la crise sanitaire, annonce avoir bon espoir de trouver des repreneurs pour les 57 restaurants qu’elle veut céder et lancer un plan pour « régénérer » la marque. « La marque n’est pas morte, il faut la régénérer », a souligné le directeur général de l’enseigne de restauration, Thierry Bart, dans un entretien à l’AFP mercredi, assurant que « Flunch fonctionnait encore bien avant le Covid ».

Né en 1971 et appartenant à la constellation d’entreprises du groupe Mulliez, Flunch revendiquait 55 millions de clients servis par an avant le Covid dans 227 restaurants mais a vu son chiffre d’affaires s’effondrer en 2020. La direction a annoncé vouloir se séparer de 57 restaurants sur les quelque 160 qu’elle détient en propre, et non pas en franchise. Ils emploient environ 1200 salariés. (…) Lire la suite sur BFM Business

Publicité 4