jeu 30 juin 2022
16.2 C
Paris

Espagne | Coronavirus : les hôteliers de Barcelone appellent à l’aide

Must read

Le secteur de l’hôtellerie a perdu 850 millions d’euros sur les six derniers mois à Barcelone à cause de la pandémie de coronavirus. Les patrons d’établissements réclament un plan de sauvetage.

C’est un mot qui revient sans cesse dans la bouche des hôteliers de Barcelone : « vide ». En cette fin septembre, 75% des établissements sont toujours fermées dans la capitale catalane à cause de la pandémie de Covid-19. Une situation critique qui ne risque pas de s’améliorer. Les quelques hôtels ouverts sont déserts. Les taux d’occupations dépassent encore les 90% d’habitude en septembre. Cette année, ils stagnent à peine à 10%.

« C’est triste, il n’y a personne. » Arturo Soler feuillette son cahier de réservation presque vide : « nous avons 195 chambres dans l’hôtel et pour l’instant, il y en a uniquement quinze d’occupées. » Le directeur de l’hôtel Pere IV non loin de la Sagrada Familia souligne la situation très préoccupante du secteur à Barcelone depuis le début de la crise sanitaire.

Vers une fermeture définitive ?

Les professionnels de l’hôtellerie réclament de toute urgence un plan de sauvetage. « Nous ne pourrons plus payer les salariés d’ici quelques mois. À partir de l’an prochain s’il n’y a pas de l’argent qui entre dans les caisses ce sera très compliqué » admet Arturo Soler. Les aides financières réclamées par le secteur permettraient de lui offrir une bouffée d’oxygène. Les directeurs d’hôtels craignent l’avenir et redoute de devoir fermer définitivement.

- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :