Emploi : pourquoi plusieurs secteurs manquent de saisonniers ?

La récente hausse des salaires dans les secteurs de l'hôtellerie et la restauration n'a visiblement pas attiré les candidats. La revalorisation de 16,33 % au 1er avril a été suivie de peu par une autre revalorisation, celle du SMIC, de 2,65 % au 1er mai. "Du coup, l'avantage paraît encore trop faible par rapport à toutes les contraintes du métier", explique le journaliste David Boéri, présent, mercredi 25 mai, sur le plateau du 19/20.

23

- Publicité 4 -