Danemark | Le SAS Royal Hotel à Copenhague, premier hôtel design (1960)

Vous êtes sans doute déjà passé devant cet immeuble en ne levant pas la tête, en ne sachant pas ce qu’il cache et en ne réalisant pas l’emblème qu’il représente. Si vous aimez le design et l’architecture, prenez un peu de recul pour observer sa structure puis poussez la porte et admirez l’escalier du lobby, le mobilier, l’agencement des volumes et si vous avez un peu de chance, le concierge aura le temps de vous donner quelques explications et même de vous faire visiter la chambre 606.

10

Le Radisson Collection Royal Hotel, anciennement SAS Royal Hotel, est un hôtel cinq étoiles de 259 chambres plus une (nous y reviendrons) situé en face de la gare centrale et à côté du parc d’attractions de Tivoli à Copenhague.

La conception de cet immeuble avait été confiée en 1956 à Arne Jacobsen par la compagnie aérienne scandinave SAS (Scandinavian Airlines System) pour accueillir une agence de voyage, un terminal (il n’y avait pourtant pas d’aéroport) et un hôtel.

L’hôtel SAS Royal Hotel, considéré comme le premier hôtel design au monde, est entièrement dessiné par l’architecte et designer danois dont c’est l’une des créations emblématiques ; il conçoit la totalité du projet jusqu’au moindre détail du design intérieur.  Le chantier est terminé en quatre ans et le bâtiment est inauguré en juillet 1960.

 

Arne Jacobsen pour cette première tour de 22 étages de la capitale danoise s’élevant à 70m de hauteur, qu’il souhaite symbole de modernité et de technologies, s’inspire de la « Lever House » à New York signée par Gordon Bunshaft et Nathalie de Blois ainsi que de l’esprit de l’architecte américain de Ludwig Van der Rohe.

 

Les deux immeubles ont en effet le même silhouette constituée de deux parallélépipèdes : le premier allongé, le second reposant sur le premier et s’élançant verticalement vers le ciel.  Une attention toute particulière est apportée aux proportions, des lignes ultra-modernes et géométriques, la répétition du motif du rectangle et une façade faite d’aluminium et de verre où les nuages se reflètent. On retrouve la couleur verte comme fil conducteur dans tout le projet sur les parois vitrées extérieures jusque dans le tissu des assises. (…) Lire la suite sur Le Petit Journal

Publicité 4