lun 15 août 2022
18.5 C
Paris

Coronavirus : Le tourisme ne sera pas à la fête cette fin d’année sur la Côte d’Azur

Deux fois moins d’avions, pas d’Italiens, une majorité d’hôtels fermés… Noël et le jour de l’An se feront sans affluence touristique cette année dans les Alpes-Maritimes

Must read

  • La clientèle italienne absente, le nombre de touristes devrait être très faible sur la Côte d’Azur pendant les fêtes.
  • La plupart des hôtels seront fermés durant les vacances de Noël.
  • L’aéroport de Nice Côte d’Azur prévoir 75 rotations par jour, deux fois moins que les années précédentes.

La Promenade-des-Anglais noire de monde, baignée de soleil et d’accents italiens durant les vacances de Noël, ce ne sera pas pour cette année. Enfin, pour le soleil il y a un espoir, mais les Transalpins ne seront pas de la partie, tout comme probablement une grande partie des touristes étrangers à Nice et dans les Alpes-Maritimes. L’Italie, qui détient le record en Europe du nombre de morts du Covid-19 avec plus de 64.000 décès, interdit les déplacements entre régions du 21 décembre au 6 janvier.

« Les Italiens, c’est énorme pour Noël et surtout pour le jour de l’An ! Nous sommes toujours complets habituellement », confie Laurent Rossi, directeur exécutif de Summer Hôtels qui gère neuf établissements à Cannes, Nice et Menton. Cette clientèle absente, c’est tout le secteur du tourisme azuréen qui se prépare à vivre une nouvelle période de disette.

« On perd moins en étant fermé qu’en restant ouvert »

« Nous n’avons aucune perspective, c’est une catastrophe, confie Denis Cippolini, le président de la Fédération de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme Nice Côte d’Azur. Nos établissements sont quasiment tous fermés. Que voulez-vous que les gens viennent faire sur la Côte d’Azur si nos restaurants, nos bars sont fermés ? Ils ne vont pas venir pour grignoter dans une chambre d’ hôtel ! »

Laurent Rossi a progressivement fermé tous ses hôtels, à l’exception d’un établissement qui restera ouvert à Menton, où il héberge une clientèle plus « franco-française » et depuis la tempête Alex quelques sinistrés de la vallée de la Roya « J’y ai cru jusqu’au bout mais il a fallu se rendre à l’évidence. On perd moins en étant fermé qu’en restant ouvert. »

75 rotations par jour à l’aéroport de Nice

A l’aéroport de Nice Côte d’Azur, on prévoit quand même une nette augmentation du trafic. « Entre Noël et jour de l’An, nous allons doubler le nombre de mouvements par jour », précise un porte-parole. Mais avec 75 rotations par jour, la plateforme sera bien loin de son activité habituelle en cette période, qui dépasse les 150 arrivées. Cette année, le trafic à Nice devrait plafonner autour de 4,5 millions de passagers, trois fois moins qu’en 2019. La société des Aéroports de la Côte d’Azur (ACA) ne prévoit d’ailleurs pas de rouvrir le Terminal 1 « avant l’été 2021 »

Dans ce marasme, certains voient pourtant dans les contraintes imposées par le coronavirus une clientèle nouvelle, comme le tout nouvel hôtel B & B de Nice l’Arénas qui vient d’ouvrir ses portes. « Nous avons de bonnes perspectives sur les vacances de Noël : on espère attirer une clientèle en déplacement pour les fêtes », explique Nicolas Dolder, le directeur régional.

L’idée ? Attirer la clientèle qui vient passer Noël en famille à Nice et préfère dormir à l’hôtel pour éviter les risques de contamination. « Nous devrions atteindre 30 % d’occupation, ce qui serait déjà bien vu le contexte actuel ! » Durant les vacances de fin d’année, les hôtels des Alpes-Maritimes affichent normalement un taux d’occupation de plus de 40 %.

- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

Translate »