Chômage partiel : ce que prévoit le gouvernement pour les prochains mois

En pleine négociation avec les partenaires sociaux, les ministres de l'Economie et du Travail pourraient repousser de deux mois la bascule du dispositif.

24

Les partenaires sociaux ont rendez-vous avec le ministre de l’Économie et la ministre du Travail ce jeudi 22 avril. Au menu des discussions, rapportent Les Echos, les mesures de soutien aux entreprises et des discussions autour de la sortie de crise. Et en principal lieu, l’activité partielle, dont les “différents paliers n’ont eu de cesse d’être prorogés” notent nos confrères. Une mesure qui a permis à des milliers de salariés de conserver leur poste malgré des secteurs d’activité toujours confrontés aux fermetures, en particulier l’hôtellerie-restauration.

Selon les informations des Echos, Elisabeth Borne va proposer un nouveau calendrier avec un report de deux mois des mesures en vigueur, afin de “parvenir à un régime de croisière” pour toutes les entreprises dès le 1er septembre. Les entreprises pourraient donc bénéficier d’un reste à charge de 15% en mai, puis de 25% en juin, ce qui est une nouveauté, indiquent nos confrères. Pendant ces deux mois, les salariés bénéficiant de l’activité partielle percevront toujours 84% de leur salaire, et le dispositif passant à 72% de salaire serait alors repoussé au mois de juillet. (…) Lire la suite sur Capital