lun 15 août 2022
18.5 C
Paris

Anne Dugenétay : Le « SHe Travel Club » est le seul label international qui vérifie les hôtels afin d’améliorer le voyage des femmes selon leurs attentes !

Après avoir développé les activités commerciales et marketing de Belmond (Bora Bora), d'Anantara Hotels & Resorts (10 hôtels supervisés depuis Londres), du Claridge's, du Connaught et du Berkeley et avoir dirigé les équipes commerciales et marketing du Sofitel London St James et du Westbury Mayfair, Anne Dugenétay est de retour en France. La voilà désormais en charge du développement du label "She Travel Club". Je profite de son passage dans nos locaux pour l’interroger.

Must read

LTH : Bonjour Anne, vous voilà désormais à la tête du développement du « SHe Travel Club ». Pouvez-vous nous dire ce qu’est « SHe Travel Club » et surtout l’intérêt qu’il présente pour nos entreprises ?

Anne Dugenétay : Le label est basé sur une étude menée dans 5 pays, France, Etats-Unis, Chine, Brésil et Royaume-Uni auprès de 5000 femmes afin de comprendre leurs attentes et besoins quand elles voyagent. L’enquête nous a révélé que 90% des femmes ont des besoins spécifiques, pas toujours en place dans les hôtels, qui s’organisent autour de 4 piliers essentiels : la sécurité, le confort, les services et la restauration, piliers du label. Notre promesse aux femmes est de voyager « SHe, Safe & Happy everywhere ».

Le label a été créé alors que nous assistons à une véritable féminisation du voyage à savoir que 64% des voyageurs sont des femmes et que 80% des réservations sont faites par les femmes.

Le SHe Travel Club est le seul label international qui vérifie les hôtels afin d’améliorer le voyage des femmes selon leurs attentes. Anne Dugenétay 

Le label est donc une véritable opportunité pour l’hôtellerie.

Notre expertise sur les tendances et attentes des voyageuses permet aux hôtels d’adapter leur offre auprès de leur clientèle féminine, de cibler de nouvelles clientes et de les fidéliser. Le label permet également d’améliorer leur image de marque pour plus d’engagement et d’égalité auprès des femmes. Les hôtels bénéficient d’une grande visibilité sur nos plateformes en ligne notamment celle de rejoindre la collection d’hôtels labellisés sur notre site internet et à travers nos campagnes de communication média et digitale ciblées. Nous touchons plus de 300,000 femmes qu’elles soient membres du SHe Travel Club ou de nos partenaires engagés tels que Marie-Claire, PWN, Great Place to Work ou Serandipians By Traveller Made.

 

LTH : En France, plusieurs grands groupes reconnaissent votre label, non?

Anne Dugenétay : Près de 200 hôtels ont demandé le label SHe Travel Club dans plus de 25 pays, sur environ une trentaine de marques internationales et indépendantes.

Notre label s’adresse à tous les hôtels qu’ils soient haut de gamme, hôtels de villégiature ou hôtels d’affaires, indépendants ou intégrés dans un groupe hôtelier. Anne Dugenétay

Nous avons déjà labellisé 50 hôtels Accor sur les marques Sofitel, Novotel, MGallery et Mercure en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient. Nous envisageons prochainement un déploiement sur le Brésil.

En France, nous avons lancé un pilote avec InterContinental Hotels & Resorts sur les 4 InterContinental à Paris, Lyon, Marseille et Bordeaux ainsi que le Kimpton Paris.

Certains hôtels mythiques ont rejoint la collection tels que le Bristol Paris, Le Royal Mansour à Marrakech, le Rosewood Guanahani St Barth mais aussi des hôtels indépendants tels que le Columbus Monte Carlo, les Viceroy et Revivo à Bali, le Goralska et les Astotel à Paris.

Nous sommes en développement sur les Emirats Arabes Unis ainsi que sur les continents africain et sud-américain.

 

LTH : L’arrivée de femmes dirigeantes dans les conseils d’administration des grands groupes hôteliers peut constituer un effet d’aubaine pour votre label, non ?

Anne Dugenétay : Les femmes dirigeantes sont les premières à exiger le label pour elles-mêmes et pour leurs équipes. Elles ont trop souvent eu l’occasion d’expérimenter des écarts entre leurs attentes et l’accueil dans les hôtels, qu’elles voyagent pour le loisir, les affaires, seules, en couple, en famille, entre amis ou seules avec enfants. Par exemple, de nombreuses femmes ont témoigné qu’elles placent une chaise ou une valise derrière la porte quand celle-ci ne se ferme pas de l’intérieur ou encore qu’elles préfèrent trouver une douchette à main car elles ne veulent pas toujours se laver les cheveux quand elles se douchent.

Great Place to Work soutient notre démarche et encourage toutes les entreprises affiliées à réserver les hôtels SHe travel Club pour leur employées.  En effet, 90% des femmes d’affaires aimeraient que la sécurité soit mieux prise en compte par leurs employeurs quand ils réservent un hôtel pour leurs déplacements.

Anne Dugenétay 

Le label est inclusif, un engagement pour l’égalité et pour la liberté des femmes de mieux voyager, confortablement et en sécurité. Ainsi nous comptons de nombreux hommes PDG, véritables ambassadeurs, qui portent leur voix auprès des hôtels afin de les encourager à demander le label SHe Travel Club. Parmi eux, nous pouvons nommer Patrick Mendes, Chief Commercial Officer chez Accor et Quentin Desurmont, Président de Serandipians by Traveller Made.

 

LTH : Quel est votre objectif dans les 5 ans à venir ?

Anne Dugenétay : Nous avons 3 objectifs.

Le premier objectif est de devenir le label incontournable pour tous les hôtels afin de les aider à mieux répondre aux attentes des femmes qui représentent 64% des voyageurs.  Nous sommes désormais très présents en Europe. Nous espérons conquérir le marché américain et atteindre 5000 hôtels certifiés dans les 5 ans.  Anne Dugenétay

Notre deuxième objectif est de créer des formations pour les employés, afin de répondre à une demande forte et croissante des hôtels désireux d’offrir un service optimal aux femmes clientes.

Enfin le dernier objectif et non des moindres, est de fédérer une communauté de femmes internationales qui échangent conseils, bonnes pratiques sur notre SHe Travel Guide qui deviendra rapidement la bible des femmes qui voyagent.

LTH : Depuis plusieurs années, à chacune de nos rencontres  nous évoquions ensemble la singularité de la femme dirigeante dans les groupes hôteliers. Pour avoir passé près de 20 ans dans des environnements anglo-saxons, pouvez-vous parler d’une approche « cliente » différente entre l’hôtelier français et anglais ou américain ?

Anne Dugenétay : Tout d’abord, le nombre de femmes qui dirigent un hôtel augmente.  Nous constatons globalement une meilleure compréhension des critères de notre label lorsque nous nous adressons à des femmes dirigeantes puisqu’elles sont les premières utilisatrices voyageuses. Notre prix du 8 mars des “100 meilleurs hôtels labellisés” prend en compte à la fois le confort et la sécurité envers les femmes clientes, et les mesures mises en place en faveur de leurs employées.

Pour répondre directement à votre question, en ce qui concerne les différentes approches culturelles des clientes, notre label a démontré que les attentes des femmes étaient plus ou moins les mêmes et ce, quelle que soit leur nationalité, à quelques nuances près.

L’approche culturelle n’est donc pas un élément différenciant majeur. D’autres marqueurs apparaissent. Ainsi, nous avons remarqué une appétence particulière des femmes pour les petites structures où il y a une attention portée aux détails, une décoration raffinée et lumineuse.

Fort de cette expertise, SHe Travel Club agit à la fois comme un label et un audit car nous fournissons un rapport d’expertise pour chaque hôtel labellisé avec des recommandations précises permettant d’améliorer l’expérience de leurs clientes.

Valérie Hoffenberg @ credit linkedin

Mon expérience de plus de 15 années dans l’hôtellerie m’a permis de mettre en place un processus de labellisation simple et rapide aux côtés de Valérie Hoffenberg, Fondatrice du Connecting Leaders Club et Co-fondatrice avec Marie-Claire du Think Tank “Agir pour l’égalité”. Nous avons créé un label d’une nouvelle génération, digital et facile à mettre en place par les hôtels. Un label qui prend en compte un autodiagnostic validé par les clientes.

LTH : Ce label « SHe Travel Club » est voué à devenir une référence mondiale tant son évidence s’impose. Que peut-on vous souhaiter ?

Anne Dugenétay :J’ai la chance de développer le label SHe Travel Club, aux côtés d’une équipe internationale qui allient des experts de l’hôtellerie, de l’égalité telle que la fondatrice et des experts de la tech.

Nous espérons imposer notre label pour l’avenir, que le label devienne une évidence lors du choix d’un hôtel par une femme.

LTH : Merci Anne pour cette présentation de She Travel Club, un label agissant comme un « safety and cool stay pass »  pour les femmes voyageant dans nos hôtels !

- Advertisement -spot_img

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article

Translate »