Allemagne | Un chanteur accuse un hôtel de discrimination antisémite

Gil Ofarim affirme avoir été refoulé d'un hôtel de Leipzig en raison d'un pendentif à l'étoile de David. L'employé mis en cause conteste cette version des faits et a porté plainte pour diffamation et menaces

32

Un musicien affirme avoir été refoulé d’un hôtel de Leipzig, en Allemagne, en raison d’un pendentif à l’étoile de David, entraînant mercredi de vives réactions de la communauté juive et l’ouverture d’enquêtes en raison de versions contradictoires des faits.

Le chanteur et guitariste Gil Ofarim, qui vit en Allemagne, avait partagé mardi une vidéo sur Instagram le montrant devant l’hôtel Westin de Leipzig (est) et affirmant que deux employés de l’hôtel lui avaient demandé de «remballer» l’étoile de David accrochée à son cou pour pouvoir l’enregistrer.

Selon le parquet de Leipzig interrogé mercredi par l’AFP, une plainte en ligne pour le motif d’incitation à la haine a été déposée par un tiers, le chanteur lui-même n’ayant pas encore décidé s’il déposait plainte. Un employé d’hôtel mis en cause conteste les faits et a de son côté porté plainte pour diffamation et menaces, a également déclaré le parquet qui va enquêter sur l’ensemble des allégations.

«Leipzig n’est pas un cas isolé »

Affirmant prendre l’affaire «très au sérieux», l’hôtel Westin a indiqué avoir suspendu, le temps des investigations, deux collaborateurs concernés par l’incident, selon un porte-parole du groupe hôtelier Marriott International interrogé par l’AFP. «L’équipe de l’hôtel recueille les déclarations de tous ceux qui étaient présents au moment des faits afin que nous puissions comprendre ce qui s’est passé», a précisé ce porte-parole. Gil Ofarim, un artiste de 39 ans également connu en Allemagne pour avoir remporté une émission de téléréalité, a parlé de l’incident «de trop», dans une interview à la chaîne de Bild TV à laquelle il a assuré avoir déjà été confronté à «la xénophobie et l’antisémitisme». (…) Lire la suite sur Le Figaro

Publicité 4